De nombreuses organisations disposent de gisements de connaissances inexploités. Ces gisements prennent souvent la forme de dossiers peu structurés et aux contenus hétérogènes qui, à différents niveaux dans ces organisations, enregistrent la mémoire des cas traités. Ce sont par exemple les dossiers d’affaires dans les entreprises ou les dossiers de patients dans les hôpitaux. L’accès à la connaissance engrangée dans ces expériences aiderait souvent à mieux traiter les cas présents. Leur sous-exploitation est due à la difficulté d’y accéder de façon pertinente, soit par leur indisponibilité sous forme numérique, soit par l’inefficacité d’un accès standard à ces dossiers peu structurés par base de données ou recherche en texte intégral. Pour faire sauter ce verrou, le projet ACCORDYS s’attaque à ce problème par une approche combinée d’ingénierie des connaissances, de traitement de la langue et de recherche d’information.

ACCORDYS expérimente ces méthodes pour l’exploitation des données biomédicales accumulées au cours des années par des spécialistes de fœtopathologie, discipline particulière de l’embryologie et de la génétique médicales, dont l’objet est l’étude des malformations du fœtus. Ces données sont de nature hétérogène (photos, images d’échographie, images de différentes techniques de radiologie, résultats d’examens biologiques, etc.).

banner_accordys_site